Torpedo 1936 L’intégrale

Torpedo est un anti-héros. C’est un tueur à gages sans la moindre qualité rédhibitoire, il est revanchard, mesquin, misogyne, inculte, dépourvu de compassion, déloyal. Même son comparse, Rascal, n’est pas son ami, il le maltraite constamment et l’abandonne dès que ça l’arrange.
Il vit dans un monde de violence et de sexe. Il se fait avoir assez souvent, notamment dans les histoires avec Susie. Dans la troisième de celle-ci, sa vengeance longuement planifiée tourne court. Toutes les histoires sont complètes. A part Torpedo et Rascal, il est très rare que l’on voie réapparaître des personnages.
Dans l’index qui suit, je n’ai référencé que les personnages qui reviennent ansi que ceux qui apparaissent dans les flashbacks qui montrent ses origines.
Luca Torelli est né en Sicile vers 1905 de Luciana Torelli (née Petrosino), l’identité de son vrai père esr incertaine et en fait, "Un enfant dans le dos" laisse entendre que Vittorio Torelli n’est pas son père.
Dès son jeune âge, il montre ses dispositions pour la violence, la vengeance et le le sexe féminin. Obligé de fuir son pays suite à une vendetta, il arrive à New York à 18 ans où il commence par cirer des chaussures pour vivre. Très vite son caractère revanchard l’amène à tuer un flic et à sombrer dans le banditisme. Il devient un tueur à gages et fait la connaissance de Rascal, son souffre-douleur et unique associé.
Ce qui rend les histoires agréables, c’est l’humour noir, très noir de Sanchez Abuli et les femmes à croquer de Jordi Bernet. Alex Toth, qui ne partageait pas la vision noire du monde de l’auteur a préféré partir apres deux épisodes.
 
 
#1, 1981, 8 pages
Luca « Torpedo » Torelli
Rascal
#2 1981, 8 pages
Torpedo
#3 « Un chien de sa chienne » 8 pages
Torpedo
Susie (next in #18)
Jack (next in #18)
#4 « Mort à Madrid » 8 pages
Torpedo
#5 10 pages
Luca Torelli (last name revealed)
Rascal
#6 « En ce temps là » 8 pages
Torpedo (also in flashback coming from Italy polishing shoes; between #34 and #13)
Pietro (in flashback; concurrent with story in #60)
Maria (next in #60)
#7 « Dumbo » 8 pages
Torpedo
Rascal
#8 « Un solo de trompette » 10 pages
Torpedo
Rascal
#9 « De Profondis » 8 pages
Torpedo
#10 «Oeil pour oeil » 8 pages
Torpedo
Rascal
#11 « Au gui l’an neuf » 8 pages
Torpedo
Rascal
#12 « Le blanc de l’oeil du noir » 10 pages
Torpedo
Rascal
#13 « Flash-back » 10 pages
Luca Torelli (at 18; between #6 and #45)
#14 « Frankenstein » 8 pages
Torpedo
Rascal
#15 « Priorité aux piétons » 8 pages
Torpedo
Rascal
Torpedo’s lawyer (first appearance; next in #27)
#16 « Tic-tac » 8 pages
Torpedo
#17 « Rascal » 8 pages
Torpedo (also in flashback to first meeting with Rascal)
Rascal (flashback; chronologically next appearance in #41)
#18 « La Dame aux camélias » 10 pages
Torpedo
Rascal
Susie (between #3 and #61)
Jack Mac Harra (from #3; dies)
#19 « Play it again, Sam » 10 pages
Torpedo
Rascal
#20 « Mourir c’est partir, loin » 8 pages
Torpedo
Rascal
Nolan (only appearance; dies)
#21 « En voiture, Simone » 46 pages
Torpedo
Rascal
Story occurs in 1929
#22 « Il était une fois l’Amérique » 10 pages
Torpedo (also in flashback; between #37 and #34)
Mario Torelli (dies)
Vittorio Torelli (dies; earlier appearance in #37)
Luciana Torelli (dies; earlier appearance in #37)
Giulietta (teacher)
Don Francesco Muratore (next in #57)
Giorgio Muratore
Vincenzo (not seen)
#23 « Les bons comptes font les bons amis » 10 pages
Torpedo
Rascal
#24 « Arrête ton cinoche » 8 pages
Torpedo
Rascal
#25 « Au nom de Lola » 8 pages
Torpedo (next in #27)
#26 « 100% pur porc » 10 pages
Rascal
Note: Torpedo does not appear
#27 « Sing-Sing blues » 12 pages
Torpedo (from #25)
Rascal
Torpedo’s lawyer (between #15 and #39)
#28 « Plus dure sera la chute » 10 pages
Torpedo
Rascal
#29 « Miami bitch » 8 pages
Torpedo
Rascal
#30 « Maria » 8 pages
Torpedo
Rascal
#31 « Pas vu, pas pris » 8 pages
Torpedo
Rascal
#32 « Monnaie de singe » 46 pages
Torpedo
Rascal
#33 « Debout les morts » 8 pages
Torpedo
Rascal
#34 « Des souris et des femmes » 8 pages
Torpedo (also in flashback 20 years ago; between #22 and #6)
Vincenzo (first actual appearance)
#35 « Un jour aux courses » 12 pages
Torpedo
Rascal
#36 « 3 hommes et un biberon » 10 pages
Torpedo
Rascal
#37 « Un enfant dans le dos » 8 pages
Luca Torelli (no appearance)
Carlo Torelli (next in #57)
Luciana Petrosino (earliest appearance; next in #22)
Vittorio Torelli (earliest appearance; next in #22)
Mario Torelli (earliest appearance; next in #22)
Cesare Petrosino (dies)
Palmiro Torelli
Stefano Petrosino
Note: Story occurs in 1903
#38 « Le revers de la médaille » 10 pages
Torpedo
Rascal
#39 « Les sept vies du chat » 9 pages
Torpedo
Rascal
Story is a dream sequence featuring Nolan (from #20), Torpedo’s lawyer (from #25 and #27), Susie (from #3 and #18), Adriano and Serafino (from #5)
#40 « La colombe de la paix » 12 pages
Torpedo
Rascal
#41 « Et Dieu créa l’infâme » 6 pages
Rascal (last name, Kropitski given; also in flashback 20 years ago; earliest chronological appearance; next in #17)
#42 « Sans parole » 10 pages
Torpedo
Rascal
#43 « Le match » 8 pages
Torpedo
Rascal
#44 « Meufs et mafia » 8 pages
Torpedo
Rascal
#45 « Lolita » 8 pages
Torpedo (in flashback between #13 and #49)
#46 « Faut pas se prendre la tête » 6 pages
Torpedo
Rascal
#47 « Un gamin de malheur » 8 pages
Torpedo
Rascal
#48 « Coyote » 8 pages
Torpedo
Rascal
#49 « Me chauffe pas les oreilles! » 10 pages
Torpedo (also in flashback between #45 and #51)
Rascal
#50 « La demoiselle d’honneur » 10 pages
Torpedo
Rascal
Note: early Thirties
#51 « L’indigestion » 8 pages
Torpedo (in flashback after #49)
Rascal
#52 « Devine qui va morfler ce soir » 10 pages
Torpedo
Rascal
#53 « Qui a peur du grand méchant loup? » 7 pages
Torpedo
Rascal
#54 « Une, deux, trois… » 1 page
Torpedo (as a baby between #37 and #22, a man, an old man)
Rascal (as an old man)
Vittorio Torelli (between #37 and #22)
#55 « Cuba » 46 pages
Torpedo
Rascal
#56 « Adieu gueule d’amour » 10 pages
Torpedo
Rascal
#57 « La sainte vendetta » 10 pages
Torpedo (in flashback between #34 and #6)
Vittorio Torelli (in flashback to #22)
Mario Torelli (in flashback to #22)
Giorgio Muratore (from #22; dies)
Francesco Muratore (from #22; dies)
Vincenzo (from #34; dies)
Carlo (from #37; dies)
#58 « L’année de tous les dangers » 10 pages
Torpedo
Note: story is in 1929
#59 « La firme » 8 pages
Torpedo
#60 « Pietro » 8 pages
Torpedo (in flashback concurrent from and following #6)
Pietro (from #6)
Maria (from #6)
#61 « Le jour de la vengeance » 46 pages
Torpedo
Rascal
Suzanne (from #18)
Note: 13 years have gone by since #18

 

Timeline
#37 history of family prior to his birth
#54 as a baby
#22 as a kid in Italy, death of his brother, father and mother
#34 lives with uncle Vincenzo
#57 lives with uncle Carlo; vendetta, flees Italy
#6 arrives in USA, shines shoes; kills a cop
#60 arrives in USA, shines shoes;
#13 at 18, robs a bank
#45 kills a proxenete
#49 fails to have sex with older woman
#51 robs a pastry shop
 
Ce contenu a été publié dans Comics. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s